Bonjour,
 
Je dois me pencher sur les conseils au patient et surtout la gestion des déchets Samarium 153 (premier patient très prochainement).
J’ai lu que certains centres gélifiaient les urines, d’autres non et surtout qu’il y avait une impureté l’europium 154 qui compliquait tout.
 
Pourriez-vous m’aider ? Je pensais gérer le déchet (les urines des 6 premières heures) sous forme liquide pendant 20 jours. Avez- vous des conseils éclairés?
 
Merci d’avance.
 
Séverine TURON
 
Voici ce qui peut être fait :
 
Récupération des urines pendant 6 heures si le patient reste dans vos murs.
Dès qu'il rentre chez lui, nous n'avons pas de consignes spécifiques obligatoires à transmettre pour celles-ci (Arrêté du 23 juillet 2008 portant homologation de la décision no 2008-DC-0095 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 29 janvier 2008 fixant les règles techniques auxquelles doit satisfaire l’élimination des effluents et des déchets contaminés par les radionucléides, ou susceptibles de l’être du fait d’une activité nucléaire, prise en application des dispositions de l’article R. 1333-12 du code de la santé publique - 
Article 3 - Les dispositions de la présente décision ne s’appliquent pas aux effluents et déchets contaminés générés hors des établissements de santé par des patients ayant fait l’objet d’un examen diagnostique ou d’un traitement à l’aide de radionucléides.)
 
Liquides :
gérés en décroissance pendant 20 jours.
Si non gélifiés, ils seront rejetés dans les toilettes chaudes par la suite (par précaution).
Si gélifiés, ils seront éliminés en déchet DASRI simples après vérification de la radioactivité résiduelle.
 
Solides (piquants-tranchants et flacons) :
Récupérer tous les piquants-tranchants et les flacons dans une midinette puis évacuation par l'ANDRA